The NeceMoon | April 2018

[Interview] In The Bubble Of Karen Kakou: "my parents never knew their ways to successful careers, I had to figure everything out by myself"

by necemon 15. April 2018 23:17

 

1. Quick (but effective) introduction of the personage and her achievements?

I am Karen A. Kakou. I am an Industrial Engineering graduate from the University of Wisconsin in the USA. Currently I work as a Manager in a renowned food manufacturing company, where I get to apply my analytical, continuous improvement and people management skills on a daily basis. My strength throughout my career has been to always seek the next thing to learn. I am a hungry for anything books and new knowledge. With my background - my mom never gone to college, my father barely knowing the ways around for a successful career, and no one to guide me in general, I had to figure everything out for myself. This may be the reason why I have always been thirsty for more to learn. This helped me in defying what the expected future for me was - a passable future, to strive for a more excellent future in which I live up to my potential. Today I could not be any happier because I am living the path of what was meant for me, and I never settled.

 

2. What are your main goals in life?

To be the best of me. Although it’s a very abstract response, it is what one must seek. Saying I want to become the Manager of so and so as a main goal is limiting. Once you reach that goal, what’s next?! Hence, my main goal in life is to live up to my greatest potential. In doing so, I know I have the potential to become a CEO of a company someday, I also have the potential to live happy and healthy, so I am going to work toward being in that position and living that life. It’s a holistic approach and a vision that incite continuous growth.

 

3. What tools and techniques do you use to accomplish things efficiently?

My favorite tool is Microsoft OneNote. It saved my life! Everything for me is organization. I know I can get a lot done but if I do not plan well and prioritize, nothing will be done and I could get overwhelmed. OneNote helps me be very organized. It is my brain poured out on a screen page- I have written down my books draft, my objectives, my investment planning, my entrepreneurial ideas, even my grocery list. All is well classified and locked with a password.

 

4. Any recommendations for your juniors?

You got to check my website karenkakou.com, of course (lol). I share everything I have learned throughout my life’s journey, which I think would be a great source of inspiration and motivation for anyone who strive to be great. Then you got to keep reading and learning from the greatest.  A few reads I would recommend are as follow: Malcom Gladwell’s books, any books of Napoleon Hill, any major CEOs biography such as Elon Musk, Jeffrey Bezos, Steve Jobs’. "Rich Dad, Poor Dad" and "In, But Not Of" are some other great ones. I also like to listen to the Tim Ferriss podcast as well as watch videos from Mindvalley Academy. 

 

5. What is the best way to contact you?

You can contact me through my website: karenkakou.com
Or by email: kkakouwebsite@gmail.com

 

 

[Check out Karen, her most relevant writings, as well as other exclusive interviews in The Album]

Tags: ,

English | Extra

[Interview] Dans La Bulle de Karen Kakou : "mes parents n'avaient pas les bases d'une carrière brillante, j'ai dû tout apprendre moi-même"

by necemon 15. April 2018 22:54

 

1. Présentation rapide (mais efficace) du personnage et de ses réalisations ?

Je suis Karen A. Kakou. Je suis diplômée en Génie Industriel depuis l'Université du Wisconsin aux États-Unis. Actuellement, je travaille en tant que Manager dans une entreprise agroalimentaire de renom, où j'applique quotidiennement mes compétences d'analyse, de management et d'amélioration continue. Ma force tout au long de ma carrière a été de toujours chercher la prochaine chose à apprendre. J'ai soif de connaissances, que ce soit par des livres et de nouvelles compétences. Avec mes antécédents (ma mère n'est jamais allée à l'université, mon père connaissait à peine les bases d'une carrière brillante) et personne pour me guider en général, j'ai dû tout découvrir par moi-même. C'est peut-être la raison pour laquelle j'ai toujours eu envie d'en apprendre toujours plus. Cela m'a aidé à défier ce qui avait été prévu pour moi (un avenir passable), à rechercher un avenir meilleur dans lequel j'utilise mon plein potentiel. Aujourd'hui, je n'aurais pas pu être plus heureuse parce que je vis selon la voie qui m'était vraiment destinée, je ne me contente jamais du strict minimum.

 

2. Quels sont tes objectifs principaux dans la vie ?

C'est d'être la meilleure version possible de moi-même. Bien que ce soit une réponse très abstraite, c'est ce que l'on doit rechercher. Dire que je veux devenir le Manager de telle ou telle organisation, comme objectif principal, c'est restrictif. Une fois qu'on atteint cet objectif, quel serait la suite ?! Par conséquent, mon objectif principal dans la vie est de réaliser mon potentiel maximum. Ce faisant, je sais que j'ai le potentiel de devenir PDG d'une entreprise un jour, j'ai aussi le potentiel de vivre heureuse et en bonne santé, alors je vais travailler pour être dans cette position et vivre cette vie. C'est une approche holistique et une vision qui incitent à la croissance continue.

 

3. Quels outils et techniques utilises tu pour accomplir des choses efficacement ?

Mon outil préféré, c'est Microsoft OneNote. Ça m'a sauvé la vie! Pour moi, tout est une question d'organisation. Je sais que je peux accomplir beaucoup de chose mais si je ne planifie pas bien et que je ne priorise pas, rien ne sera fait et je risque d'être débordée. OneNote m'aide à être très organisée. C'est un peu la projection de mon cerveau sur une page d'écran - j'y inscris mes ébauches de livres, mes objectifs, la planification de mes investissements, mes idées d'entreprise, et même ma liste de shopping. Tout est bien classé et verrouillé avec un mot de passe.

 

4. Des recommandations pour tes juniors ?

Il faut visiter mon site Web karenkakou.com, bien sûr (lol). Je partage tout ce que j'ai appris tout au long de ma vie, ce qui, je pense, pourrait être une grande source d'inspiration et de motivation pour ceux qui s'efforcent d'être brillants. Et puis, il faut continuer de lire et d'apprendre des meilleurs. Quelques lectures que je vais recommander sont les suivantes: tous les livres de Malcom Gladwell et de Napoleon Hill, toute biographie de grands dirigeants tels que Elon Musk, Jeffrey Bezos, Steve Jobs. "Père Riche, Père Pauvre" est bien aussi. J'aime aussi écouter le podcast de Tim Ferriss et regarder des vidéos de Mindvalley Academy.


5. Quel est le meilleur moyen de te contacter ?

Vous pouvez me contacter via mon site Web : karenkakou.com
Ou par email: kkakouwebsite@gmail.com


[Retrouve Karen, ses textes les plus pertinents, ainsi que d'autres interviews exclusives dans L'Album]

Tags: ,

Extra | Francais

Contre Pierres et Marées : De la Médiocrité à l'Excellence

by necemon 7. April 2018 22:02

[Traduit d'une contribution par Karen Kakou]

 

Comment passer d'un état d'esprit limité à une attitude d'excellence pour un plus grand succès?

Dans cette synthèse, je partage quelques tactiques de mon expérience personnelle, pour sortir du monde de la médiocrité, et passer à un état d'esprit d'excellence qui me mène vers le succès. J'aborde aussi quelques observations et principes qui m'ont aidée à acquérir certaines connaissances et à les mettre en action.

 

1. Réaliser que tu as bien plus d'opportunités et que tu as le droit d'en profiter.

Je me souviens avoir été conviée, lors de ma dernière année de lycée, à "Lauréat", un événement gouvernemental de Remises de Prix où les dirigeants politiques récompensaient les étudiants qui obtenaient les meilleures notes au cours d'une réception. J'ai reçu mon Prix dans la catégorie «matières facultatives», qui comprenait les matières comme la musique et les langues secondaires. Avant ça, je n'avais jamais été au courant d'un tel programme. Mais quand j'ai reçu mon Prix, je me disais que si seulement je savais, j'aurais étudié avec des objectifs spécifiques et, qui sait ce que les résultats auraient pu être ? Peut-être que j'aurais pu obtenir un Prix chaque année dans d'autres matières pertinentes! Ou peut-être pas... j'étais une Reine de la Suranalyse. Je pensais trop, au point de me laisser submerger par les petits détails parce que je voulais tant que les choses soient parfaites. J'ai rapidement appris que personne ne saura ce que j'ai en tête, ce que je peux offrir, si je ne l'exprime jamais, parce que personne ne peut lire dans mes pensées, ni deviner mon potentiel. Les autres ne peuvent qu'observer mes actions et mes résultats, alors j'ai besoin de me lancer de m'y mettre, puis d'ajuster au fur et à mesure des résultats.

 

2: Une fois conscient de ta chance, il faut de la discipline pour la saisir.

Beaucoup de personnes ont des idées, et connaissent la direction à suivre pour arriver là où ils rêvent d'être, mais très peu agissent en conséquence. Ce n'est pas facile. Il faut de la discipline. La meilleure façon d'y arriver, c'est déjà de trouver la force de commencer. J'aime me dire ces deux choses, je les ai écrites partout dans ma maison: "Fais-le!" et "Fais-le quand même." "Fais-le!" me force à sortir du lit, à aller à la salle de gym, à faire les choses surtout quand je n'en ai pas particulièrement envie. "Fais-le quand même." me permet de commencer les choses et de les poursuivre, même quand j'ai un doute.

Donc, pour moi, l'élément principal qui a contribué à mon succès dans la découverte de la meilleure version de moi-même a certainement été la discipline. C'est-à-dire, faire ce qu'il faut au moment qu'il faut, rester cohérent et persévérant dans ses actions, prêter attention aux détails, planifier et faire tout ce qui te permet de rester dans un état d'esprit d'anticipation, pour reconnaître les opportunités qui te mèneraient au succès. Je venais d'un milieu difficile où le meilleur avenir que les gens voyaient pour moi, c'était l'espoir de trouver un jour un bon mari qui me traiterait bien. Mais la petite fille que j'étais avait déjà de plus grands rêves, de plus grandes idées pour son avenir, bien au delà des attentes habituelles. Je voulais réussir, je voulais que mon travail ait un impact sur la société, je voulais me sentir épanouie et avoir l'impression d'exploiter tout mon potentiel. Mais je devais trouver comment y arriver pour moi-même car je n'avais pas de modèle à suivre, personne pour me guider, ni les moyens financiers pour faciliter le processus. La discipline a été l'attribut clé qui m'a permis de quitter un environnement et une mentalité pauvres, où le meilleur avenir possible pour moi était de devenir potentiellement une bonne épouse supposée reconnaissante d'avoir assez à manger, et de passer à l'accomplissement et l'épanouissement. Aujourd'hui, avec de la discipline, j'ai pu mettre à profit mon talent intellectuel et avoir la carrière que j'envisageais. J'ai également pu améliorer ma perspective sur la vie en devenant celle que je me savais capable de devenir, et réaliser tous les objectifs sur lesquels je m'étais focalisée.

L'une des techniques de discipline les plus importantes pour moi, c'était la planification. J'écrivais mes objectifs, ceux que je pensais qu'il fallait accomplir, ceux qui étaient susceptibles de me mener au succès un jour. Puis je les décomposais en tâches quotidiennes. Vivre selon un programme, ça m'a poussée à passer à l'action parce que je voulais cocher les cases, ça m'a apporté une visibilité sur les opportunités qui m'étaient disponibles, et ça m'a aidé à en chercher d'autres. S'il n'y avait pas eu cette discipline de planifier, je n'aurais pas pu aller à l'école, avoir de bonnes notes, tout en exerçant de nombreux boulots pour m'en sortir, et rester vigilante sur ce qui se passait autour de moi pour faire avancer ma carrière, étant donné les restrictions d'emploi qui s'appliquent aux étudiants étrangers aux États-Unis. J'ai planifié pour tout, aujourd'hui la planification est devenue comme une partie de moi et cela m'a aidé à accomplir plusieurs tâches et à être préparée, ce qui m'a conduit au rôle de manager que j'occupe actuellement.

Deux outils que j'utilise pour rester organisée et disciplinée sont mon planificateur et Microsoft OneNote:

- J'utilise le planificateur de Franklin Covey, mais tu peux utiliser tout planificateur qui te convient. Il est important de noter ce que tu souhaites réaliser, puis décompose le en petits objectifs, et planifie tes activités quotidiennes en conséquence. Lister tes objectifs, c'est la meilleure façon de mesurer ton niveau de productivité, d'améliorer et éventuellement d'ajuster les maillons faibles.

- Ensuite, j'utilise OneNote pour rester plus organisée, pour classer et conserver tout ce qui est important pour moi. Il s'agit là de la liste des livres que j'écris, de ma planification de carrière, de mon budget économique, de mes recettes, etc. Je le vois comme un très grand planificateur qui a des pages illimitées, tu peux écrire et planifier tout ce que tu veux. Par exemple, j'ai inséré ci-dessous une capture d'écran de mes fichiers OneNote pour te donner un aperçu de ce qui pourrait être fait avec cet outil, mais tu devrais l'explorer par toi-même, c'est vraiment génial.

 

3. Amélioration Continue : en mode Kaizen

La concrétisation des projets n'est pas une tâche ponctuelle. Il faut y travailler progressivement et s'améliorer continuellement.

Le mot Kaizen est la fusion des deux mots japonais Kai et Zen qui signifient respectivement « changement » et « meilleur ». La traduction française courante est « amélioration continue ». En fait, par extension, on veut dire « analyser pour rendre meilleur ». C'est le nom d'une méthode de gestion de la qualité. Le Kaizen est un processus d'amélioration continue fondé sur des actions concrètes, simples et pas chères. Mais le Kaizen est tout d'abord un état d'esprit. Pour moi, le processus Kaizen s'applique à tous les aspects de la vie. Lorsque tu peux définir ce que tu veux, mettre tes plans en action et être discipliné tout au long du processus, tu peux analyser tes progrès et continuer à apprendre de nouvelles et meilleures façons d'atteindre tes objectifs. Adopter cette mentalité te donnera un plus grand sentiment de contrôle sur ce qui t'arrive.

Mes meilleures techniques pour m'améliorer continuellement sont la lecture, l'écoute de livres audio pendant que je conduis, les échanges avec des personnes qui cherchent aussi à évoluer et continuer à m'éduquer. Par exemple, peu de temps après avoir terminé mon diplôme d'ingénieur industriel, j'ai commencé un cours en ligne sur l'analyse de données. Mais un autre aspect important de l'amélioration continue est que ta seule concurrence, c'est la mesure de tes propres capacités. Lorsque tu te concentres sur ta propre amélioration et que tu excelles, tu n'as pas le temps de te comparer aux autres, à part pour apprendre d'eux. Dans un contexte d'amélioration continue, l'accent est mis sur ton propre développement et ton attention devrait porter sur ce processus qui te mènera éventuellement aux résultats. Cela élimine les pressions inutiles qui pourraient t'empêcher d'entrer en action. Je me souviens d'avoir vécu à certains moments quelques «pressions» extérieures de me contenter du minimum, et de ne pas tenter de réaliser certaines ambitions parce qu'elles semblaient irréalistes. Quand je voulais devenir ingénieur, on m'a conseillé d'être reconnaissante si je pouvais obtenir un poste d'assistante quelque part qui pourrait me permettre de payer mes factures. Quand je voulais faire des études supérieures à l'étranger, ils en riaient. Mais comme j'étais obsédée par mon évolution et non par le résultat immédiat, je continuais de travailler d'arrache-pied, ce qui m'a permis d'augmenter mes connaissances, ce qui a entraîné une augmentation des opportunités.

 

4. La route du succès peut être une route solitaire. Accroche toi.

Tu as certainement entendu parler d'inventeurs et de génies étant devenus des individus très dépressifs. On peut se demander pourquoi, vu qu'ils semblaient avoir compris tout ce qu'il y a à savoir. La réalité est que, le fait de se concentrer continuellement uniquement sur tes livres, ton invention, ton ordinateur, pourrait t'isoler du reste du monde. Il convient aussi de se rappeler que peu de gens agissent réellement en accord avec leurs idées, travaillent à les faire évoluer et à se réaliser. Du coup, le nombre de gens avec qui une personne déterminée pourrait s'identifier et se connecter est plutôt limité en général. Cet état de réclusion peut être difficile pour le mental. Afin de réussir tout en maintenant un équilibre sain, il peut être judicieux de rejoindre ou d'interagir avec des (groupes de) personnes partageant les mêmes idées, et de les aider occasionnellement avec tes compétences ou tes connaissances. Pendant que j'étais étudiante, j'ai été impliquée dans beaucoup de clubs et d'organisations professionnelles. Dans certains cas, j'en étais la présidente, ce qui m'a permis de construire de bons réseaux. Plus tard, ces réseaux m'ont ouvert des opportunités telles que devenir un partenaire de recrutement dans une école, être conférencière à mon université, être le visage de nombreuses campagnes et publications, etc. Le réseautage n'est pas forcément une perte de temps ou une distraction.

 

J'espère que cette note te servira de renforcement dans la voie que tu envisages de parcourir.

Tags: , , ,

Francais | Winning

Breaking Through Pebble: from Mediocrity to Excellence

by necemon 7. April 2018 20:33

[Translated from a contribution by Karen Kakou]

 

How Do You Shift from a Restricted Mindset to Thinking Excellence for Greater Success?

In this briefing, I share a few tactics from my personal experience of exiting the realm of mediocrity to a mindset of excellence that leads me toward success. I also discuss some observations and principles that have been helpful in acquiring knowledge and acting on it.

 

1. Being aware that greater opportunity is available to you and you are permitted to own it.

In my last year of high school, I remember being invited to "Laureat", a government merit event where the political leaders were rewarding the students who earned the highest grades during a sort of award reception. I received my award in "facultative subjects", subjects like music and secondary languages. I was never aware of such program. But when receiving my award, I just felt that, if only I knew, I would have studied with a specific mission and who knows what the results might have been? Maybe I would have gotten an award each year in some other relevant subjects! Or maybe not... I was a Queen of Overthinking. I used to think too much to the point of getting overwhelmed by the little things because I also wanted things to be so perfect. I quickly learned that no one will know what I have in mind, what I can offer if I do not present it at all, because no one can read my mind or see through me for my potential. Others can only observe my actions and my results, so I need to get out and do it, then refine it as I go with the input I get.

 

2. Once aware of your chance, it takes discipline to seize it.

Many have ideas, know the direction to get to where they dream of being, but very few act on it. It  is not easy. It takes discipline. The best way to get it done is to get started with it. I love to tell myself these two things, I have them written everywhere in my house: "Do it!" and "Do it anyways". "Do it!" forces me out of bed, go to the gym, get things started especially when I hate the idea of doing it. "Do it anyways" gets me to get things started and follow up until completion, even when I am in doubt.

So, for me, the number one thing that contributed to my success in reaching the best version of myself has definitely been discipline. That is, doing the right thing at the right time, remaining consistent and persistent through it, paying attention to detail, planning and doing anything that keeps you in an orderly, preparative state of mind to recognize the opportunities that will lead you to success. I came from a rough background in which the best future people could have dreamed for me was the hope I someday find a good husband who will treat me right. But the little girl I was already had bigger dreams, bigger ideas for her future than the usual expectations. I wanted to be successful, I wanted my work to have an impact on society, I wanted to feel fulfilled and feel like I leveraged every bit of my potential. But I had to figure out how to get there for myself as I did not have a model to look up to, someone to guide me, nor the financial means to facilitate the process. Discipline has been the key attribute that took me from an impoverished environment and mindset, where the best future that was laid out for me was to potentially become just a good wife and to be grateful to have enough to eat, to now be self-fulfilled. Today with discipline, I was able to leverage my intellectual talent and have the career I knew I could, I was also able to improve my perspective on life heading toward being the person I know I can be, and have it all which I set my mind to in a way that is balanced.

One main discipline skill for me has been planning. I would write out my objectives, what I felt I needed to get accomplished that would lead me to success someday, and then break it down to the day-to-day tasks to do. Living on a schedule, pushed me to get into action because I wanted to check the boxes, it brought clarity into what opportunity is available to me, and helped me seek for more. If it wasn’t for the discipline of planning, I would not have been able to go to school, earn good grades, while working many jobs to sustain, and staying alert to what was happening around me to advance my career, given all the work restrictions applied to a foreign student in the USA. I planned for everything, today planning has become like a part of me and it helped me multitask/swich-task and be prepared, which led me to the management role I currently hold.

Two tools I use to remain organized and disciplined are a planner and Microsoft OneNote:

- I use the Franklin Covey planner but I would recommend you use any planner that works for you. It’s important to write down what you would like to achieve, then break it down to smaller objectives and plan your daily activities accordingly. Writing down your objectives is the best way to measure your productivity level, improve and possibly address anything that may be holding you back.

- Then I use OneNote to stay more organized, to classify and retain everything that is important to me. And we are talking about the list of books I am writing, my career planning, my economic budget, my recipes etc. I see it as a very big planner that has unlimited pages, you can write down and plan whatever you would like. As an example, I inserted below a screenshot of my OneNote Files to give you an overview of what could be done with that tool but you should explore it for yourself, it is pretty awesome.


3. Continuous Improvement: getting in Kaizen Mode

Getting things done is not a one-off task. You have to keep doing things and doing them better; thus you need to continually improve.

Kaizen is the Japanese word for continuous improvement. In business, Kaizen refers to activities that continuously improve all functions and processes. To me, the Kaizen process applies in every aspect of life. When you can define what you want, put your plans into action and are disciplined through the process, you can analyze your progress and keep on learning new and better ways to achieve your objectives. Adopting this mentality will give you a greater sense of control on what happens to you.

My biggest tools to continually improve has been reading, listening to podcasts and audio books while driving, interacting with individuals who seek growth as well and keep on educating myself. For instance, soon after finishing my Industrial Engineering degree, I started a data analysis course online. But another big aspect of continuous improvement is that your only competition is the measure of your own capacity. When you are focused on getting better and being the greatest you can be, you do not have the time to compare yourself to others if not only but to learn from their ways. In continuous improvement, the focus is your growth and your attention should be on the process that will eventually lead to result. This eliminates unnecessary pressure that could stop you from getting into action. I remember feeling at times pressured by the external ‘noises’ to settle for less and not try to achieve as much ambition as I intended to because they seemed unrealistic. When I wanted to be an Engineer, they advised to be grateful if I can get an assistant job somewhere which can enable me to pay for my bills. When I wanted to pursue a higher education abroad, they laughed. But because I was fixated on my growth and not the immediate result, I kept on pushing through which allowed for my increased in knowledge which resulted in increase in opportunities.


4. The Road to Success may be a lonely road. Get ready to cope.

You may hear a lot about the inventors and geniuses that were very depressive individuals, and you may wonder why when they seem to have figured out everything there is to know. That is because continually focusing solely on yours books, your invention, your computer could isolate yourself from the rest of the world. It's also worth keeping in mind that few people act on their ideas, work on growth and achieve self-actualization. Therefore the crowd whom a committed person could relate to and connect with is generally quite limited. That state of seclusion can be hard on the mind. In order to succeed while maintaining a healthy balance, it helps to join or interact with (groups of) like-minded individuals, and to assist them occasionally with your skills or knowledge. While in school, I was involved in a lot of professional organizations and clubs, I became the president of some of them, which helped me build good networks. Later, these networks opened opportunities such as being a commencement speaker at the university, becoming a recruitment partner with a school, being the face of many campaigns and publications, etc. Networking doesn't have to be a waste of time or a distraction.

 

I hope this note comes as a reinforcement towards the path you envision for yourself.

Tags: , , ,

English | Winning


Necemon

I am Necemon Yai. I am a Software Engineer and a Digital Artist. Let's keep in touch via Twitter, LinkedIn or Facebook.

Je suis Necemon Yai. Je suis un Ingénieur en Informatique et un Artiste Numérique. Restons en contact via Twitter, LinkedIn ou Facebook.